Le Studio 11KM – Atelier photographique itinérant

Un dispositif pour documenter les mutations du territoire ///

Par Lorraine Gloor et Chloé Dauzat

/// Le chantier de la future ligne du tramway T9 est installé sur la route départementale 5 qui relie Paris-Porte de Choisy à Orly, sur un linéaire de 11km. Actuellement, c’est le bus 183 qui relie ces deux points, mais ce bus ne convient plus à l’usage qui en est fait car c’est l’une des lignes les plus fréquentées du Val-de-Marne. La mise en place du tramway va permettre un trajet plus rapide et un transport d’usager plus conséquent, en même temps qu’il va transformer le paysage urbain. Les élus des communes que le tramway traversera souhaitent aujourd’hui faire de cette voie un « Boulevard des arts », un axe artistique et culturel.

Stefan Shankland, artiste plasticien et fondateur de l’association artistique « Lieux Communs Production », et « 3ème pôle » ont été mandatés par L’EPT12 pour engager un travail d’accompagnement du chantier sur 24 mois, entre actions artistiques expérimentales et préconisations sur ce que pourrait faire vivre, à plus long terme, ce boulevard des arts. Directeur artistique de ce projet, Stefan Shankland aborde à travers ces actions des thématiques en lien avec la transformation du territoire afin de questionner ce qui fait signal dans ce paysage, en donnant à voir aux habitants une autre dimension du chantier.

Ce projet global, appelé « 11km/24mois », enrichit la culture commune face à la mutation qui doit être incluse dans la réalité de notre territoire.

Pour engager son travail, Stefan Shankland a fait appel aux étudiants de première année du DSAA alternative urbaines (formation partenaire du projet) afin de réfléchir à un premier travail d’investigation. Ensemble ils ont défini un dispositif sous forme de performance artistique afin de faire un premier état des lieux du chantier. L’enquête spatiale a pris la forme d’un relevé photographique de l’ensemble du linéaire, grâce à un chariot mobile conçu et construit spécialement pour l’occasion, le « Studio 11km« . Un protocole a ensuite été établi avec l’aide du photographe Vincent Bousserez, afin de fixer le cadre technique et organisationnel de l’action. Le 13 et 14 Novembre 2017, les étudiants du DSAA, accompagné de l’équipe pédagogique et de l’association Lieux Communs Production, ont réalisé la performance. Celle-ci a consisté en un relais de 3 équipes de 4 personnes sur une durée de 30h en continu, jour et nuit, pour prendre les 1000 photos nécessaires au relevé des 11km du linéaire. Cette performance a été également l’occasion de capter l’ambiance sonore et d’interagir avec les habitants grâce à différents outils de médiation.

Au préalable, les étudiants ont donc construit le « Studio 11km », dispositif mobile permettant d’embarquer un appareil photo, des micros pour une captation du son, une roue de mesure (odomètre) qui permettait de déplacer le chariot tous les 12m pour la prise de vue, un carnet de bord pour annoter les remarques des étudiants et des habitants, ainsi qu’une longue carte dépliante pour annoter les points de captations. Il était aussi muni d’accessoires tels que des éclairages LED, des emplacements pour les thermos, les crayons et les flyers, des tabourets pliants, un réflecteur ainsi qu’un plot de chantier qui permettait de signaler la présence du Studio 11km aux automobilistes.

Cette expérience a permis aux étudiants d’arpenter le territoire, de l’appréhender, le découvrir ou de le redécouvrir.

Cette enquête spatiale a donné lieu les mois suivants à la publication d’un livre intitulé “Studio11km” commandité par l’EPT12 et réalisé avec l’aide du graphiste Benoit Santiard.

Une rencontre-exposition en mai 2018 à la Maison des projets de Vitry-sur-Seine a permis de présenter le livre et l’expérience au public.