Repenser l’espace d’accueil du Matériaupôle

Par Marie MaitrePierre et Jeanne Ly

/// Le “Matériaupôle Paris Seine-Amont” est un réseau (ou cluster) qui regroupe en son sein des entreprises, des laboratoires, des collectivités territoriales et des porteurs de projets en Ile-de-France. Le réseau est axé autour de la thématique des matériaux et procédés et accompagne le développement, la croissance et l’innovation de ses membres. Il compte aujourd’hui plus de 70 structures adhérentes.

Les missions du Matériaupôle sont d’animer le réseau tout au long de l’année et de participer à l’émergence ou au développement de projets innovants sur le territoire en accompagnant les porteurs de projets vers la réussite. Matériaupôle a pour vocation de développer la filière matériaux en Ile-de-France et d’être la référence en matière de compétences pluridisciplinaires « matériaux et usages ». La structure dispose d’un espace de co-working et d’expérimentation qu’elle propose à ses adhérents. Surfaces du lieu : 86m2 de bureaux et d’espaces partagés, 80m2 d’ateliers, 500m2 de jardin.

L’équipe du Matériaupôle s’est installée rue Pasteur à Vitry-sur-Seine dans l’une des maisons atypiques du quartier construites par l’armée canadienne dans les années 50 pour y reloger les cheminots de la SNCF, aujourd’hui propriété de la commune. Située dans la ZAC des Ardoines, l’association peut encore occuper les lieux pendant 7 ans, avant que les travaux du Grand Paris ne commencent et que la maison soit détruite. Du fait de son occupation temporaire, ce projet s’inscrit dans une démarche alternative puisqu’il questionne la durée d’un projet ainsi que sa mobilité en cas de déménagement.

Après une visite du lieu et de ses environs, un workshop fut proposé aux 12 étudiants de première année. Durant une semaine, par groupes de 4, les étudiants ont dû repenser l’espace commun du Matériaupôle situé à l’entrée de la maison. C’est dans cet espace multifonctions que se déroulent les réunions, les repas mais aussi l’accueil des visiteurs et des nouveaux adhérents. L’enjeu était donc de réorganiser l’espace en redéfinissant les différentes fonctions, en fluidifiant les circulations et en valorisant le travail des adhérents à travers la présentation de leurs échantillons de matériaux. Ce nouvel aménagement devait être pensé pour utiliser au maximum des matériaux de récupération. A la fin de la semaine les trois groupes ont donc présenté leur projet au directeur du Matériaupôle.

Ce workshop a permis aux étudiants de découvrir un nouveau lieu que l’on pourrait qualifier « d’expérimental » à Vitry-sur-Seine ainsi que la ZAC des Ardoines, site en pleine mutation. Cela leur a aussi permis d’appréhender la conception d’un projet d’aménagement intérieur à travers des enjeux actuels de réemploi. De quelles manières concevoir un projet cohérent et juste avec un minimum d’intervention et peu de moyens ?