Accompagner la Tuilerie Royer – projet mené avec Dominique Mathieu

Workshop à la tuilerie Royer, en activité depuis 150 ans, dans le village de Soulaines-Dhuys dans l’Aube. La première étape fut un mini voyage de 3 jours, préparatoire au projet de réaménagement de la Tuilerie, en partenariat avec le designer Dominique Mathieu avec qui les étudiants ont fait connaissance lors de la visite de son exposition à la « Galerie Principale ». Dominique Mathieu présente les lieux :

« L’entreprise se compose d’une dizaine de bâtiments construits à diverses époques, qui constitue un ensemble architectural autant hétéroclite qu’intéressant. L’essentiel des bâtiments accolés les uns aux autres offre une grande variété de toitures, de pentes et de couvertures différentes…Ce workshop est l’amorce d’un travail que je souhaite mener sur un long terme, afin de donner une lisibilité du savoir-faire de la tuilerie plus grande, plus en phase avec notre époque et ses différents acteurs… La tuilerie est confrontée à de nécessaires rénovations de ses bâtiments…Trois jours ensemble, nous serons une quinzaine de personnes, nous immergeant dans ce lieu porteur de sens et d’imaginaires. En travaillant par groupes, nous pourrons démarrer les multiples tâches qui nous attendent : prise de contact avec les artisans, de leurs savoir-faire, et des modes opératoires de la fabrication de leurs produits, rangement, campagne de relevés des bâtiments, toutes traces graphiques ou photographiques nécessaires au projet, inventaire des matériaux pour de futures phases de fabrication, premières constructions…».

Au retour de ce séjour est lancé le projet de réaménagement de la tuilerie Royer, chaque étudiant élaborant son propre programme d’intervention, sur la base de pistes programmatiques énoncées (voir après les photos).

Pistes programmatiques :

1/ Réorganisation et réaménagement de l’espace extérieur d’accueil, passage vers l’intérieur :

Repenser le seuil entre la route et les bâtiments, entre l’extérieur et l’intérieur, depuis l’arrivée en voiture, le stationnement et le cheminement piéton jusqu’à l’entrée du bâtiment d’accueil. /// Repenser la dimension paysagère de cet espace extérieur (prise en compte des points de vue sur les bâtiments, des rapports d’échelle, des accès aux différents bâtiments, des relations végétal/minéral, des relations au ciel et à la route…). /// Repenser la gestion du stockage extérieur (en prenant en compte les pratiques existantes, depuis la fabrication des pièces jusqu’à l’acheminement vers les véhicules de transport) pour en faire en même temps un dispositif d’exposition valorisant les produits. /// Mettre en scène les process de production, les mouvements et déplacements, le rôle de chaque bâtiment (fabrication, cuisson, séchage, stockage), lieu identifiant et valorisant l’activité humaine, les productions, le positionnement de la tuilerie dans le village… (ce que Christian Norbert-Schulz appelle la «clarification», l’effort de synthèse du concepteur visant à trouver une pertinence architecturale, rendre lisible l’identité de l’activité dans son contexte). /// Imaginer d’éventuels équipements extérieurs complémentaires : mobilier de confort (assises, point d’eau…) ; micro-jardin d’agrément ; jeux ; présentation d’éléments graphiques de communication (produits et des savoir-faires de la tuilerie), pièces de démonstration…

2/ Réaménagement de la boutique :

.Repenser le scénario d’entrée, d’accueil, la possibilité de renforcer le caractère traversant ou non de cet espace, sa place dans la dynamique des déplacements (visiteurs/acteurs). /// Repenser les principes de présentation des objets fabriqués à la tuilerie en même temps que le dispositif d’accueil, ce qui fait l’entrée des visiteurs dans l’édifice. /// Imaginer une proposition scénographique mettant en scène la diversité des produits manufacturés (en ouvrant peut-être aux savoir-faire de la brique et de la tuile) et actualisant la présentation de la maison Royer conçue par Edith Royer.

3/ Réaménagement de la halle de stockage/débarras.

Repenser la liaison de cet espace dans la logique d’ensemble des usages et des entrées/sorties. /// Scénographie de présentation des produits ? Espace d’accueil pour activités autres ? /// Salle permettant d’organiser des évènements divers (orientés ou non autour des réalisations de la tuilerie) : ateliers pédagogiques, stages, séminaires… ?

4/ Réaménagement des circulations intérieures

Redonner de la cohérence et de la continuité spatiale entre les bâtiments. /// Faire se croiser les circulations de travail et les circulations de visite. /// Réveler les logiques, les qualités spatiales et programmatiques déjà à l’oeuvre dans les circulations.

 

Publicités